Consommer la mode autrement


Je souhaite aborder un sujet un peu différent aujourd’hui sur mon blog. J’ai eu une prise de conscience pendant ma grossesse, celle de ma consommation textile, notamment pour mes enfants. Un changement avait commencé à s’opérer quelques mois avant, avec la découverte de Vinted pour habiller mon ainé. Léon ne cesse de grandir bien sûr mais surtout il use beaucoup plus ses affaires depuis l’entrée en maternelle.

Un enfant, entre 0 et 3 ans change de taille 7 fois. Constat alarmant pour notre planète, par exemple 22 millions de vêtements sont jetés chaque année aux US. Les conséquences sont déplorables pour notre planète et la mode aujourd’hui se doit d’être plus responsable, les mentalités commencent à changer. Pour nous consommateur nous devons repenser notre mode de vie, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir mais j’ai la conviction que nos enfants auront cette conscience écologique.


Acheter neuf pour un enfant, c’est un vrai budget mensuel. Les marques équitables ont une vraie réflexion sur la fabrication/provenance et je trouve ça formidable , mais elles sont vraiment chères pour l’instant, l’achat est décourageant pour un vêtement qui va durer que deux/trois mois.

La seconde-main est une alternative, et à plusieurs interêt:
-réduire considérablement notre pollution
– faire du bien à notre porte monnaie
-redonner vie à un vêtement.

Dans les brocantes, avec un peu de patience, on déniche de vraies pépites, les prix sont dérisoires et c’est vraiment un chouette moment de partage. C’est la période septembre/octobre, n’hésitez pas à fouiller et à demander directement aux vendeurs vos tailles.

Sur Vinted il faut ajouter les frais de port mais on trouve des vêtements à petit prix. Je n’ai jamais eu de mauvaise surprise et j’ai pour règle d’acheter un vêtement seulement si je sais qu’il va être bien porté et en dessous d’un prix que je me suis fixée (un haut par exemple, je ne l’achète jamais au dessus de 10 euros frais d’envoi compris)


Avec cette méthode là, j’ai crée un dressing 99% seconde main à Lou. 1% pour les craquages des amis et papy/mamy. J’ai vraiment pu faire des économies et je ne me sens pas coupable face à un vêtement porté seulement 1 fois. J’ai également pris le reflèxe et revendre également, du coup il y a moins de vêtements dans les placards, je gagne de la place et croyez moi c’est indispensable lorsqu’on a un garçon et une fille !

Reste encore à changer mon mode de consommation textile pour mon dressing et celui de Simon, cela prendra un peu plus de temps. Beaucoup d’influenceuses sur Instagram se lance le défis d’un dressing minimaliste et je trouve l’idée hyper intéressante.

J’aimerai bien connaître votre opinion, avez vous commencé également à acheter « recyclé » ?

www.pdf24.org    Send article as PDF   

A lire aussi ...

Bienvenue Lou

Une petite fille

Mon flat lay

Un commentaire

  • Julie / hors du temps
    3 octobre 2019 at 11 h 15 min

    C’est une super démarche ! C’est vrai que les enfants (surtout les bébés !) mettent très peu de fois leurs vêtements …
    J’arrive facilement à acheter de seconde main pour les habits qui se mettent « par-dessus » comme les gilets, les manteaux, etc. mais je n’ai toujours pas franchi le pas pour les bodys et les pyjamas… En revanche, comment fais-tu pour trouver des habits Bonpoint en brocante !? J’ai l’impression que depuis Vinted, il ne reste que les vieux machins pas terribles dans les brocantes …
    (Pour ma part, j’ai déjà un dressing « capsule » depuis des années, je ne m’habille qu’en bleu / noir / blanc et beige – alors je peux tout combiner à l’infini avec peu de vêtements !)

LEAVE A COMMENT