Vacances à Deauville



Les vacances d’été 2019 ont eu une saveur bien particulière et tellement différente des précédentes. La naissance de Lou début août, tant attendue, nous a donné la possibilité de partir une semaine à la mer fin août afin que Léon puisse profiter de la plage et pour nous changer d’air !



Nous avons réservé à la dernière minute dans un Pierre&Vacances Premiun à Deauville. C’est la première fois que nous allions dans une résidence « famille ». Nous avons réservé un appartement pour 4 personnes. Léon a dormi dans le salon et nous avons gardé la chambre pour nous et Lou.
Mes impressions sur ce séjour: très bien. J’ai aimé la propreté des lieux et les différents services, piscine chauffée, commande de viennoiseries, salle de jeux pour enfant, spa …Nous avions une grande terrasse et nous avons pu manger chaque jour dehors, un vrai plaisir de vacances. J’ai également apprécié la proximité du centre ville de Trouville et la plage.
Dans les points négatifs, je dirais que nous avons rencontré quelques petits désagréments, une odeur de transpiration, lorsque nous sommes arrivés dans la chambre. Une chasse d’eau un peu capricieuse, un technicien qui devait venir et qu’on attend toujours (Simon a finalement trouvé la solution tout seul) . La couette pour le canapé lit que l’on a du réclamer et enfin un économe manquant dans la cuisine . Des détails me diriez vous ? Au regard du prix et l’appellation Premium ( 5 étoiles) on s’attend à la perfection ?!


Nos vacances ont été un vrai succès, soleil normand au rendez-vous. Léon a été souriant et hyper cool pendant le séjour, un vrai plaisir de l’emmener faire du mini-golf, du poney … Quant à Lou, très facile aussi, d’emmener un bébé de 3 semaines en vacances, elle a dormi partout, tout le temps ! L’organisation a été simple, je me suis beaucoup reposée avec elle, pendant que Simon et Léon profitaient de la piscine. Pour la plage, nous y sommes allés 3 fois, toujours en fin de journée, en poussette ou en porte bébé (quand même plus simple) , nous veillons à lui mettre un bonnet et surtout vérifier que le sable ne parvienne pas jusqu’à elle. Elle a apprécié la voiture et c’était notre appréhension, à l’aller nous sommes tombés dans les bouchons, 4 heures de trajet au lieu des 2 heures.

Voyager avec un bébé de 3 semaines, demande un grand coffre ( Lou avait la plus grande valise) et puis un mode de vie en slowlife, on s’adapte à son rythme et on se fait confiance sur l’organisation des sorties! Le vrai moins dans tout ça, c’est de ne pas pouvoir profiter d’une bonne baignade à 4 ! Allez rendez-vous l’été prochain pour ça !

www.pdf24.org    Send article as PDF   

A lire aussi ...

Noël à la maison

PART 3 – Le Périgord

LEAVE A COMMENT